Un mouvement de Kung Fu au sabre

Kung Fu

En cantonnais, "Kung" signifie travail profond et "Fu" désigne l'époux, l'être humain accompli.


Kung Fu peut donc être traduit par "travail profond permettant l'accomplissement de l'Homme". Il exprime une certaine habileté et une maîtrise de soi acquise par le travail. Ce terme s'applique à toutes formes d'arts.
Le Kung Fu renvoie à une notion de durée et d'investissement dans le travail qui est en effet indispensable pour maîtriser les arts martiaux chinois. Le terme "Wu Shu" (art martial, art de la guerre) serait plus approprié.


En France, le Wu Shu est quasi inconnu et c'est le terme Kung Fu qui est utilisé par le grand public. C'est donc celui que nous avons retenu pour ce site.

Un coup de pied du Shaolin Kung Fu


Qu'est-ce que le Kung Fu ? 

 
Le Kung Fu est un art martial complet mêlant coups de pied, frappes, clés, projections et maniement des armes. En réalité, le Kung Fu est composé d'une multitude de styles et d'écoles, chacune ayant ses propres exercices pour aller jusqu'au combat libre (San Shou). Dans notre école, nous travaillons les styles Shaolin, Changquan et Wing Chun.

Ce contenu est réparti sur plusieurs cours, chaque cours explorant un des thèmes suivants :
 - Étude des formes à main nue du Shaolin et du Changquan
- Wing Chun, travail à deux et clés
- Maniement des armes

Enfin un cours hebdomadaire spécifique est consacré aux enfants (8-12 ans) où ces trois éléments sont mixés de façon ludique.

Les formes à main nue ou Tao Lu

Pour tous les débutants, l'apprentissage débute par la mémorisation de suites de mouvements plus ou moins complexes appelés Tao Lu.

Les Tao Lu du Shaolin et du Changquan, particulièrement exigeants physiquement, constituent une voie d'accès idéale pour commencer l'étude des arts martiaux. A force de répétitions, le pratiquant va acquérir une solide structure de jambes qui lui servira à se déplacer dans toutes les directions tout en conservant son ancrage. Les coups de pieds et coups de pieds sautés font la réputation de ces deux styles

Les cours ont lieu les lundis soirs et samedis matins, ainsi que tous les vendredis soirs à Saint Jean-de-Braye.


Une clé de poignet

Wing Chun, travail à deux et clés

 Le Wing Chun a été popularisé par Bruce Lee et les films sur la vie du maître Ip Man. Basé sur les concepts taoïstes (yin yang,...), le style met l'accent sur les blocages et frappes du haut du corps, tout en s'appuyant sur une structure simple et efficace. Le tout constitue un parfait complément aux techniques de jambes du Shaolin.

Ce cours aborde les bases du Wing Chun (Siu lim tao, Chi sao ou main collantes) et les Qin Na (clés) du Shaolin.

 Bien que les cours de main nue des lundis et samedis offrent une bonne base avant de commencer le travail à deux, ce cours est ouvert aux débutants dès la première année.

Le cours a lieu le mercredi soir de 18h45 à 20h.

Le maniement des armes

Tout comme à main nue, le travail commence par l'apprentissage des formes. Les mouvements peuvent ensuite progressivement être appliqués avec partenaire. Les armes principales sont le bâton, le sabre, la lance et l'épée. La ou les armes étudiées varient en fonction des années.

Les cours d'armes ont lieu les samedis matin de 12h à 13h.

L'enseignant :

Les cours de Kung Fu sont assurés par Maxime Dupartaire. 

Maxime débute le Kung Fu à l'âge de 16 ans par le style Changquan auprès de Maître YUAN HongHai. Après une progression rapide, il décroche un premier titre de champion de France à 18 ans, puis un deuxième l'année suivante. Ses performances lui permettront d'être sélectionné dans l'équipe de France de Kung Fu Wushu.

Par la suite, il fait la rencontre de Fabien Peyret et se forme au Taichi Chuan style Yang de l'école Shen Long dont il devient un des enseignants officiels quelques années plus tard. Cette rencontre change profondément sa vision du Kung Fu et le fera se tourner vers des styles plus traditionnels : le Shaolin d'abord puis le Wing Chun pour lequel il se forme auprès de Johan Merley de l'AKFWC (disciple de Didier Beddar).

Maxime est titulaire d'un CQP ALS (Animateur de Loisir Sportif) et d'un DEUG STAPS mention Education et Motricité (Université d'Orléans-la-Source). Depuis 2016, il se consacre à plein temps à l'étude et à l'enseignement des arts martiaux chinois.

Voir l'article consacré dans la Tribune Hebd'o.